Films

«Voyager sans rencontrer l’autre, ce n’est pas voyager, c’est se déplacer»

 

Voila la selection 2017 ….

Notre programmation est très éclectique. Autour de la passion du voyage, ces aventuriers des temps modernes font du dépassement de soi et/ou du partage les maîtres-mots de leurs expériences.

En cette 1ere édition du WAT Festival la compétition réunira 12 films.

 

Fishpeople – 48mn / vendredi 29/09 – 18H

Le film est un portrait des personnages vivant en totale harmonie avec l’océan. Quand celui-ci peut être synonyme de danger pour certains, l’océan est un terrain de jeu et d’expression pour d’autres. Du surfeur au nageur longue distance en passant par le pêcheur au harpon, Fishpeople révèle l’influence que peut avoir l’océan sur une personne, en proposant un sens plus profond à son mode de vie.

Riso Patron « Hasta las webs »  – 51mn / vendredi 29/09 – 19H30

Que se passe-t-il lorsqu’une équipe d’alpinistes décide de s’attaquer au Riso Patron, une montagne réputée impossible perdue au aux confins de la Patagonie Chilienne ? Par cet acte culotté, l’équipe s’immergera dans l’inconnu aux cotés de pêcheurs Chiliens et vivra une histoire d’amitié exceptionnelle où folie et raison se mélangent dans le bain d’une nature puissante, hostile, là où l’homme se doit de renouer avec l’essentiel : Vivre et atteindre des sommets…

Présence d’un membre de l’équipe du film pour échanges en fin de séance.


La voie des glaces – 53mn / vendredi 29/09 – 21H

L’écrivain-aventurier Sylvain Tesson décrit sa traversée du lac Khövsgöl, à la frontière entre la Mongolie et la Russie. Il prête
sa voix à ce documentaire qui relate une épopée un peu folle qui l’a amené à se lancer à l’assaut de ce territoire glacé avec 6
autres motards, amoureux des grands espaces… Un groupe de doux rêveurs aux guidons de motos indiennes, les Royal Enfield équipés pour l’occasion de side-cars. La « Frozen Ride » est une expédition mécanique rocambolesque par des températures oscillants entre -30 et -40 degrés. Les aventuriers partent à la rencontre des éleveurs nomades et des tribus Tsaatan. Confronté à la beauté de ces grandioses paysages de glace et à la rudesse des conditions climatiques, Sylvain Tesson mène une réflexion sur sa quête de liberté et le sens du voyage dans notre société moderne.

Présence d’un membre de l’équipe du film pour échanges en fin de séance.

 

L’étranger et l’enfant Peul – 26mn / SAMEDI 30/09 – 11H

Un périple de 6 mois, baptisé le Cinécyclo Tour, emmène Vincent et Yoro sur les routes du Sénégal. À coups de pédale, ils parcourront 3000 km pour offrir une centaine de projections devant plus de 10 000 spectateurs à travers le pays. Électriquement autonome grâce à une génératrice à pédales, les séances de cinéma divertissent, amorcent, rapprochent et interrogent autour des thèmes de l’environnement, de l’avenir des hommes, des femmes, des villages, du pays. Mais cette aventure, aussi ambitieuse soit elle, est d’abord une histoire d’amitié !

Présence d’un membre de l’équipe du film pour échanges en fin de séance.

Le tour du monde en courant – 52mn / SAMEDI 30/09 – 11H

Serge Girard est un homme de 65 ans, qui a couru 70 kilomètres tous les jours pendant un an autour de la planète. Arrivé à Paris après 26 500 kilomètres, il a découvert l’Europe, les USA, le Canada, l’Alaska, la Nouvelle-Zélande, l’Australie, les Fidji, l’Afrique du Sud et la Namibie.

Présence d’un membre de l’équipe du film pour échanges en fin de séance.

Bartas– 44mn / SAMEDI 30/09 – 13H30

En juin 2015, six des meilleurs highliners français se sont fixés un objectif : battre le record du monde de highline en installant une ligne de plus de 400 m à l’île de la Réunion. Sangle Dessus-Dessous, organisateur de l’expédition, et Nathan Paulin, figure de la discipline, n’hésitèrent pas une seconde à relever le défi ! Ce film est aussi l’histoire d’une expédition amateur, sans budget, simplement nourri par une petite campagne de financement participative et par le rêve d’une bande de copains qui trouvent leurs émotions au-dessus du vide.  

Présence d’un membre de l’équipe du film pour échanges en fin de séance.

Ultima Patagonia – 90mn / Samedi 30 septembre – 15h

On dit de cette région excessivement sauvage et belle, qu’elle est le bout du monde. Coincée entre les 40e rugissants et les 50e hurlants, « Madre de Dios », l’île au glacier de marbre, est un confetti dans la myriade d’îles des canaux de Patagonie. Les aventuriers sont spéléologues, géologues, botanistes, archéologues, biologistes, cinéastes, et souvent tout cela à la fois. Ce défi exploratoire a donc pour but premier de faire découvrir et partager la vie trépidante d’une équipe confrontée à l’un des milieux naturels les plus hostiles et les plus somptueux, et ne pouvant compter que sur ses propres ressources pendant deux mois.

Présence d’un membre de l’équipe du film pour échanges en fin de séance.

Les eaux blanches – 53mn / Samedi 30 septembre – 17h

«Pourquoi on saute des chutes ? Pourquoi on descend des rivières ? Pourquoi on fait du kayak ? Pourquoi ? Peut-être pour quitter son petit confort, le temps d’un voyage. Pour dormir entassé sous une bâche. Se laver dans l’eau gelée. Vivre ensemble dehors pendant 3 semaines. Contempler des couchers de soleil qui n’en finissent pas. Passer ses journées sur la rivière et pagayer, pagayer… »

Présence d’un membre de l’équipe du film pour échanges en fin de séance.

Le paradis perdu – 52mn / samedi 30/09 – 18h30

C’est l’aventure la plus extrême que les surfeurs Bretons de Lost In The Swell (Aurélien, Ewen et Ronan) aient vécu. Equipés de « Fat bike » en bambou pour se déplacer, ils ont exploré pendant plusieurs semaines la partie la plus sauvage de la côte d’Afrique centrale, avec toujours le même objectif : rechercher des vagues encore jamais surfées et rencontrer les populations locales. Pour y arriver, ils ont dû apprendre à vivre avec les animaux sauvages, acquérir les techniques de survie en jungle et toujours croire en leur bonne étoile, coûte que coûte.

Présence d’un membre de l’équipe du film pour échanges en fin de séance.

Maewan et l’or Blanc des Kouriles – 52mn / Samedi 30 septembre – 20h30

Ce film retrace l’aventure exceptionnelle de skieurs et snowboardeurs français, qui vont relier à la voile, le Japon depuis la Russie. D’île en île, ils vont être les premiers à tenter de gravir et skier les pentes des volcans qui forment l’archipel des Kouriles.

Présence d’un membre de l’équipe du film pour échanges en fin de séance.

Surf Explore Madagascar – 52mn / Dimanche 1er octobre – 12h30

Le team Surf Explore est une équipe de surfeurs internationaux spécialisée dans la recherche de nouveaux spots de surf. Depuis plus de 10 ans John, Erwan, Emi et Sam parcourent le monde en quête d’aventures. Dans cette nouvelle expédition, ils se rendent à Madagascar. Leur objectif est d’explorer les îles Barren, une destination méconnue,  avec l’aide des pêcheurs nomades Vezos.

Présence d’un membre de l’équipe du film pour échanges en fin de séance.

Tuani – 52mn / Dimanche 1er octobre – 14h

« ¡Tuani! », c’est l’histoire de deux copains, Tibo et Dams, qui partagent la passion du vtt freeride, une alimentation vivante (c’est à dire végétale crue) et l’amour des voyages. Ils vont explorer le Nicaragua en VTT, pays d’abondance fruitière et volcanique, en mode « fruits et légumes locaux ». C’est l’occasion de tester si le choix d’une santé naturelle et d’une alimentation vivante est pertinent dans le cadre d’une vie très active !

Présence d’un membre de l’équipe du film pour échanges en fin de séance.

Inscrivez-vous à la newsletter !

© AFIVAM / O.Roussel - 2016 - Tous droits réservés - mentions-legales