Ode à l’émerveillement

Maison des relations internationales – du 14 au 28 septembre 

L’émerveillement à portée d’objectif avec Matthieu Ricard

Une expo de Matthieu Ricard

Du mardi 14 au mardi 28 septembre 

  • Le mardi 14 /09 de 9h à 12h 14h 17h
  • Jeudi 16/09 de 9h /12h,14h /17h 
  • Vendredi 17 /09 de 9h à 12h, 14h à 17h
  • Lundi 20 /09 de 9h /11h30, 14h /17h
  • Mardi 21 /09 de 9h/12, 14h/16h
  • Vendredi 24 /09 de 10h à 18h
  • Samedi 25 /09 de 10h à 18h
  • Dimanche 26 /09 de 10h à 16h
  • Lundi 27 /09 de 9h/12h, 14h/17h
  • Mardi 28 /09 de 9h/12h, 14h/17h

S'y rendre

Maison des Relations Internationales
53 Boulevard Bonne Nouvelle, 34000 Montpellier

=

En partenariat avec

.   

L’expo

L’expo

Ode à l’émerveillement

Un hommage, en texte et en images, à la beauté de la nature et de la vie sous toutes ses formes : ÉMERVEILLEZ-VOUS !

« Se fondre dans l’immensité du ciel, se perdre dans le dédale d’une écorce, disparaître dans l’intimité d’une fleur comme Alice qui passe de l’autre côté du miroir et se retrouve au pays des merveilles. Savourer la fraîcheur de l’instant sans s’égarer dans les mille et un ailleurs de la distraction… «

En somme s’émerveiller de tout, du rien, du simple, de la feuille, de la brindille, du rocher, de l’eau. Retrouver un regard d’enfant sur la nature, son infiniment grand et son infiniment petit. C’est vers cet émerveillement simple et instinctif, trop souvent enfoui sous les pavés de nos villes et de nos vies, que le moine bouddhiste et photographe Matthieu Ricard nous convie, en paroles et en images.

Du Népal à l’Islande, de l’Islande au Népal, le texte de Matthieu Ricard et ses 20 photographies nous font redécouvrir les vertus de cet enthousiasme primitif et de « notre affinité innée à la Nature «.

Matthieu Ricard, né en France en 1946 et fils du philosophe français Jean-Fran- çois Revel et de l’artiste peintre Yahne Le Toumelin, est moine bouddhiste, auteur de livres, traducteur et photographe. Après un premier voyage en Inde en 1967 où il rencontre de grands maîtres spirituels tibétains, il termine son doctorat en génétique cellulaire en 1972, et part s’installer définitivement dans la région de l’Himalaya où il vit maintenant depuis plus de 40 ans.

En tant que photographe, Matthieu Ricard a publié, en français, L’esprit du Tibet, Himalaya Bouddhiste (avec Olivier et Danielle Föllmi), Moines danseurs du Tibet, Tibet : regards de compassion, Bhoutan : terre de sérénité, Un voyage immobile
: L’Himalaya vu d’un ermitage, 108 sourires, Hymne à la beauté, Visages de paix, terres de sérénité, Un demi-siècle dans l’Himalaya, Contemplations, Émerveille- ment, ainsi que plusieurs albums de photos à l’étranger.

Ses œuvres ont été exposées à Aperture Gallery (New York, 1996), Asia Society

(New York, 1998), Visa pour l’Image (Perpignan, 1999) ; Rubin Museum of Art (New York, 2006), Forum des Halles (Paris), Festival de Riedisheim (2010), Hong Kong (Université et Convention and Exhibition Center, 2006), Toulouse (Musée Paul Dupuy, 2016), Genève (Foire du Livre, 2016), Monaco (Affaires Culturelles de la Principauté, 2018), Sentiers de la Photo (Vosges, 2018), Festival de la Gacilly (2018), Rencontres d’Arles (2018), Libraire La Hune (2019), Festival international de la photo animalière et de nature de Montier-en-Der (2011 invité d’honneur, 2013, 2016, 2019), et Fondation Good Planet (2019-2020).

Ses images ont été publiées dans de nombreux magazines, dont le National Géographique (France, couverture de l’édition spéciale No. 100), L’Express, Géo, Figaro Magazine, Animan, Terre Sauvage, Ultreïa, Monde de la photo, et bien d’autres.

Matthieu Ricard

Le photographe

ça peut vous intéresser !

Mesures sanitaires Covid-19

JAUGE : 49 personnes par espace d’exposition

Pass sanitaire : Non obligatoire

Port du masque  : obligatoire

Distributeurs de gel hydro alcoolique  à disposition

Suivez-nous !

Ça bouge avec What a Trip ! Inscrivez-vous pour rester informé

>
Share This