Les adhérents et bénévoles du festival partent à la découverte du Larzac

A la découverte du causse

de ses paysages et de ses habitants !

C’est un rendez-vous qui s’est imposé comme une évidence pour les adhérents de l’association, les sorties rando rencontrent toujours un grand succès à l’image de la sortie du 3 avril dernier sur le plateau du Larzac. Nous étions une vingtaine de courageux à braver le froid et la neige pour aller à la découverte des canalettes, curiosité géologique du causse, mais aussi pour rencontrer Léon Maillé – Paysan du Larzac et tête de proue du mouvement de protestation entre 1971 et 1981. Une belle sortie, pleine de surprise ! 

Les canalettes du Larzac

La journée à débuté par une petite randonnée nommée la boucle des canalettes du Larzac. Située à proximité du village de l’Hospitalet du Larzac, cette curiosité géologique est accessible après une petite marche de 7 kilomètres à travers les forêts caussenardes qui regorgent de surprises : arche naturelle, lavogne, maison forestière, arboretum … autant de « check points » qui ont jalonné le parcours jusqu’aux fameuses canoles. 

Imaginez un décor digne du Seigneur des anneaux ou encore d’Edouard aux mains d’argent : trois failles naturelles de plusieurs mètres de haut habillées de mousse et de fougères : un émerveillement pour les yeux de voir ce décor enneigé ! 

 

 

 

 

 

Rencontre avec Léon Maillé 

En début d’après-midi le groupe est parti à la rencontre de Léon Maillé, l’une des figures de la lutte pacifiste contre l’extension du camp militaire sur le plateau du Larzac dans les années 1970. C’est donc à la bergerie de la Blaquière que Léon nous a donné rendez-vous pour un pique-nique à la chaleur des brebis et de leurs agneaux, dans la bergerie.

Située sur la route des fermes Nord-Est (St Martin du Larzac / Pierrefiche) la bergerie de la Blaquière est un lieu emblématique de la lutte du Larzac. En 1970, la Blaquière est un hameau d’une vingtaine menacés d’expulsion par l’armée afin d’étendre le camp militaire. Devant la nécessité pour l’exploitation de créer une nouvelle bergerie et suite au nombreux refus de permis de construire,  la construction de la bergerie de la Blaquière commence. Dans l’illégalité mais avec de plus en plus de soutient et de main d’oeuvre venus de tout le pays.

Léon nous fait faire le tour de l’édifice, marqué par des pierres gravées ici du symbole de la non-violence, là de l’entonnoir de Wolinsky… Anecdotes sur anecdotes, Léon Maillé nous fait plonger dans cette « manifestation en dur, qui passera les siècles » comme il aime dire. 

Sur la piste des Kanaks du Larzac

Kanaky-Larzac se situe près de la ferme troglodytique des Baumes.

Au détour d’un sentier, dans une petite clairière, se dresse une cazelle de berger en pierres sèches surmontée d’une flèche faîtière kanake. Le nom donné à ce lieu a une signification bien précise, il représente la rencontre de deux cultures et de deux luttes, celle du peuple kanak avec celle du Larzac. Bout de terre mêlant la culture kanake à la culture larzacienne, un petit bout de terre, symboliquement offert par les paysans du Larzac à leurs amis indépendantistes kanaks. 

Une superbe journée, remplie de belles rencontres, qui s’est terminée autour d’un café dans la Jasse du Larzac ! 

Merci à Léon pour sa disponibilité, sa bonne humeur et toutes ces ebelles anecdotes ! 

 

Les podcasts de la France Baladeuse

La France Baladeuse vous propose une plongée dans l’Hexagone, à travers des portraits d’hommes et de femmes engagés ou passionnés par leur territoire. Paul était bénévole sur le festival et en a profité pour réaliser 4 podcasts d’aventuriers du festival !

Zoom sur les lauréats de la 6e édition

La 6e édition du festival s’est terminée dimanche par la remise des 7 prix récompensant les réalisateurs et auteurs dont le travail a conquis le coeur des membres du jury. Tour d’horizon des lauréats.

Festival What A trip ! Grand succès pour cette 6eme édition ENGAGÉE

Le festival international du film de voyage d’aventure a tenu toutes ses promesses pour sa 6e édition marquée par un déménagement de son village du voyage sur le Peyrou.
Engagement, émotions, humanité étaient bien au rendez-vous de cet événement phare de la région qui a primé le film Tilo Koto, parrainé par SOS Méditerranée à l’issue de la compétition de films documentaires.

Le programme du dimanche 25 septembre !

Découvrez le programme de la journée de dimanche sur le festival What A Trip !

Le programme du samedi 24 septembre !

Découvrez le programme de la journée de samedi sur le festival What A Trip !

La soirée GUTS à guichet fermé

La soirée DJ Set de Guts affiche dorénavant complet.

Découvrez les personnalités présentes lors du festival !

Ils sont nombreux à faire le déplacement sur Montpellier pour assister au WAT ! Découvrez les personnalités que vous pourrez croiser sur le festival !

Les nouveautés à découvrir lors de la 6e édition du WAT

La sixième édition du WAT approche à grands pas ! Découvrez quelles seront les nouveautés du festival !

Les lauréats du concours photo « Ma Région » ont été désignés !

Le grand concours photo lancé par la Région Occitanie et le festival What A Trip ! tient ses lauréats ! Vous avez été très nombreux à nous soumettre votre plus belle photo de la Région Occitanie et le choix du jury a été rude, mais les 20 lauréats sont là !

Mike Horn soutien le What A Trip ! festival de Montpellier !

L’aventurier Mike Horn apporte son soutien au festival international du film de voyage d’aventure de Montpellier à travers une vidéo dans laquelle il adresse une promesse particulière aux festivaliers !

Suivez-nous !

Ça bouge avec What a Trip ! Inscrivez-vous pour rester informé

>
Share This