the tears of shiva

Séance carte blanche à Ushuaïa TV

The tears of shiva

Mercredi 23 sept. 2020 – 19h00
Salle Rabelais
1 séance – 3 films 

un film de Mikel Sarasola

Production : Frikrik Media
Durée : 31 minutes
Pays : Népal

Séance Carte Blanche à 

S'y rendre

27 Boulevard Sarrail, 34000 Montpellier
Tramway : ligne 1 arrêt Comédie ou Corum 
Voiture : Parking Comédie

SYNOPSIS

SYNOPSIS

The tears of Shiva

Le changement fait partie intégrante du développement et le Népal est en pleine transformation. L’utilisation des ressources en eau pour générer de l’énergie est l’un de ses piliers pour l’avenir, même si cela implique de payer trop cher. Quatre kayakistes se mirent en route pour descendre les eaux féroces de la Karnali, dans le cadre d’une expédition vers l’une des rivières les plus reculées et extrêmes du pays, avec l’intention d’apprendre et de découvrir les secrets cachés de ce fleuve sacré, avant que le manque de conscience humaine ne les détruise pour toujours.

À propos du réalisateur, Mikel Sarasola

Je suis Mikel Sarasola, un kayakiste d’eau vive du Pays Basque. Après avoir été un slalom paddle pendant de nombreuses années, à l’âge de 22 ans, j’ai commencé à voyager avec mon kayak à la recherche de nouvelles rivières et d’aventure. Il m’a ouvert un nouveau monde et a découvert que les expéditions en kayak étaient l’expérience que je voulais vraiment poursuivre dans ma vie. Au cours de la dernière décennie, j’ai pagayé partout dans le monde, explorant des rivières dans des endroits comme la Patagonie, le Groenland, le Pakistan, le Pérou…
J’ai également été témoin de la destruction des montagnes et de nombreux cours d’eau qui ont été asséchés par l’hydroélectricité. Dans mes voyages dans l’Himalaya, j’ai vu comment tous les grands fleuves étaient endigués et détruits au fil des ans, et entendre parler du projet de centrale hydroélectrique de la rivière Karnali, la puissante rivière du Népal, est ce qui m’a poussé à filmer ce documentaire

A propos du film…

Le changement fait partie intégrante du développement et le Népal est en pleine transformation. L’utilisation des ressources en eau pour générer de l’énergie est l’un de ses piliers pour l’avenir, même si cela implique de payer trop cher. Quatre kayakistes se mirent en route pour descendre les eaux féroces de la Karnali, dans le cadre d’une expédition vers l’une des rivières les plus reculées et extrêmes du pays, avec l’intention d’apprendre et de découvrir les secrets cachés de ce fleuve sacré, avant que le manque de conscience humaine ne les détruise pour toujours.

Si Galerie

Parce que vous êtes curieux

Suivez-nous !

Ça bouge avec What a Trip ! Inscrivez-vous pour rester informé

>